Marley

Marley est mon ami chat… ma famille! Il est arrivé dans ma vie par lui-même. Il a insisté pour rentrer chez nous. Je lui ai expliqué que j’étais allergique et que j’avais 2 chiens qui arrivaient bientôt, mais il a insisté pareil. Il m’a dit que j’avais une maison assez grande pour lui avec un bon jardin et qu’il était tout petit. Je lui ai répondu qu’on allait faire un essai.

Miracle, mon allergie aux chats est disparue et même s’il a eu une grande peur quand mes pitous sont arrivés, il leur a donné une claque à chacun et il s’est installé comme si rien, pour devenir le roi de la maison.

J’ai même fait installer une chatière pour qu’il puisse rentrer et sortir à volonté. Malheureusement je n’ai pas pensé aux ratons laveurs qui rentrent aussi, et aux cadeaux que Marley m’apporte même deux fois par nuit et qui aussi dépose sur mon lit… des mulots.

Marley doit avoir six ans aujourd’hui. Quand je pars en vacances normalement en hiver je laisse Marley avec une de mes amies qui habite comme à un kilomètre d’ici.

Cet été je suis partie pour 10 jours et Marley qui était allé chez mon amie s’est échappé par la porte du balcon dans une nuit de canicule. Là j’ai connu ce que c’est le désespoir et la souffrance… Mon cœur était en milles morceaux.

Marley mon ami qui se colle à moi, qui s’enroule dans mon cou pour dormir, était parti.

Jour et nuit je me promenais dans le quartier de mon amie en criant son nom. Je tellement marché avec mon chien Boubou, qu’à la fin quand je commençais à crier Marley, Boubou se couchait par terre en refusant de bouger, comme en disant : « pas encore!!! ».

J’ai mis des pancartes, des annonces en Facebook, à la SPCA et rien.

Quand j’avais déjà perdu tout espoir, j’ai prié à Dieu en lui demandant de protéger mon ami, de l’accompagner dans sa quête et accomplissement de sa vie ici, et qu’il soit aimé et respecté. Là, je reçois l’appel d’un de mes amis et voisin en m’avisant que l’ami d’un ami, d’un ami, d’un ami, ouvrait la porte d’un chat qui correspondait à la description de Marley.

Ce jour là je me trouvais à 3 heures de la maison pour la naissance de mon deuxième petit-fils, j’ai dit à mon ami que je volais en voiture pour rencontrer le minou et que j’arrivais vers 21h00.

Quelle a été ma surprise de retrouver mon Marley d’amour qui était perdu comme à 4 kilomètres de chez moi. Je crois, qu’il a décidé de rentrer tout seul à la maison, mais qu’il est allé en direction totalement opposée en se perdant de plus en plus.

Quand je l’ai ramené chez nous je n’étais pas encore totalement certaine que ce soit lui car il ne réagissait pas comme d’habitude…

 il était comme sonné.

Je suis allée me coucher et dans le milieu de la nuit, Marley saute sur mon lit pour me lécher avec sa langue rugueuse, comme du papier sablé et il m’a mordu au moins 3 fois comme pour s’assurer que c’était vraiment moi.

Là j’ai su avec certitude que mon ami était de retour à la maison…

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Le réseau Le Petit Parc