Buddy et l’aspirateur

Buddy jouerait dehors toute la journée s’il le pouvait, mais il a aussi besoin de périodes de repos. La magie d’un chien c’est qu’il vit totalement dans le moment présent. Quand on lui dit non, ou si on dirige son attention ailleurs, il suit nos consignes. Est-ce qu’il rouspète un peu? Oui, parfois, dans le sens qu’il nous montre ses préférences.

Un exemple c’est qu’il n’aime pas trop l’aspirateur, mais il n’a pas peur de l’aspirateur comme quand il était petit. Il a compris que le bruit et le dérangement de cette machine sont temporaires, et il s’est habitué à la voir entreposée dans un petit racoin du salon. Quand il n’est pas content, ça lui arrive d’aller donner un coup de museau à l’aspirateur, comme pour affirmer sa dominance sur la machine éteinte. L’autre soir on lui a dit que le temps de jouer était fini. On a serré les jouets en lui indiquant d’aller s’étendre par terre. Il a obéi, mais seulement après avoir donné deux bons coups à l’aspirateur!

Ce n’est pas un chien de ferme qui dort dehors et rentre seulement pour manger. C’est plutôt un membre de la famille qui a accès aux meubles et à nos cœurs. Nos enfants étant grands, il a toute la place pour suivre notre routine et en faire partie, en autant qu’on s’assure de répondre à ses besoins. Sa curiosité et son enthousiasme sont sans fin, et est il très affectueux. Je n’ai pas connu ça dans mon enfance, la présence d’une animal de compagnie, donc je ne cesse d’être émerveillée par la personnalité de Buddy et par sa joie de vivre.

1 comment

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.